ACCOMPAGNEMENT

Accompagner veut dire « aller quelque part avec quelqu’un, assister, guider aider ».

Le développement du processus d’accompagnement nous a permis l’approche globale de la personne résidant en EMS :

Le personnel travaillant dans les soins et le personnel travaillant à l’animation le font en étroite collaboration dans le but d’avoir une vision globale du résident sur le plan biologique, psycho-social et spirituel. Nous prenons en considération l’histoire de vie et les habitudes antérieures de la personne.

Nous collaborons aussi avec le personnel hôtelier.

Les familles et les proches du résident sont partie prenante de la prise en charge du résident. Elles sont régulièrement informées sur l’état de santé de leur proche, elle sont sollicitées pour élaborer des projets et sont intégrées dans l’accompagnement en fin de vie de leur résident.

Des entretiens de famille ont lieu quelques semaines après l’entrée et chaque fois que celà est nécessaire.

En tout temps, les familles peuvent s’adresser au personnel soignant dans les unités et auprès de l’infirmière-cheffe.

Téléchargez le concept d'accompagnement des Mouettes

Nous tenons à donner des soins globaux de qualité en tenant compte de la sécurité du résident, du maintien de son autonomie ou en suppléant aux manques tout en donnant un sens à la vie.

OFFRE

Notre offre est très large, en voici quelques exemples :

Pour une prise en charge optimale :

  • Soins d’hygiène et de confort en respectant les souhaits et les habitudes des personnes et en veillant au respect de leur intimité.
  • Prise en charge de la douleur d’une manière optimale.
  • Offrir des soins palliatifs (en demandant des conseils à l’équipe mobile chaque fois que cela est nécessaire).
  • Soins médicaux adéquats donnés par les médecins traitants et recours aux spécialistes chaque fois que celà est nécessaire.
  • Massages.
  • Soins esthétiques.
  • Physiothérapie, ergothérapie.
  • Entretien des chambres dont l’aménagement peut être individualisé par de petits meubles, des bibelots, des photos, des plantes ,etc.
  • Service de cuisine qui offre des mets variés.

L’accompagnement signifie aussi une prise en charge pour donner un sens à la vie, rythmer le temps.

Chaque personne est libre de pratiquer sa religion et d’appeler un ministre de son culte.

Cette liste n’est pas exhaustive et varie selon les situations individuelles de chaque résident.

PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR

La douleur chez la personne âgée n'est pas acceptable

Pour rappel, la douleur est définie comme :

  • « Expérience sensorielle et émotionnelle désagréable en réponse à une lésion tissulaire réelle ou potentielle ou décrite en terme d’un tel dommage » Tiré de « international Association for the study of pain)
  • La douleur qui peut être aiguë, chronique ou les deux, affecte profondément la qualité de vie.
  • La douleur a toujours une composante multifactorielle.
  • Même si des composantes physiologiques existent, la douleur est influencée par la perception subjective de la personne, elle est donc perçue de manière individuelle.
  • La douleur peut avoir une influence importante sur l’état psychique de la personne.

Des statistiques montrent que 60 % des résidents en EMS souffrent de douleurs chroniques.

Toute personne a le droit d’être soulagée de ses douleurs et chaque soignant a le devoir de repérer, évaluer, transmettre et administrer le traitement prescrit pour soulager la douleur.

Dans la prise en charge globale du résident, nous attachons une très grande importance à la prise en charge de la douleur.

Nous cherchons à connaître par le résident lui-même ou par sa famille la relation antérieure de la personne à la douleur.

Nous utilisons, chaque fois qu’il est nécessaire, une échelle de mesure de la douleur, ce qui permet de transmettre des observations objectives aux médecins traitants pour instaurer ou changer un traitement et aux soignants une meilleure prise en charge du résident. Cette échelle permet aussi de valider la plainte du résident et d’évaluer l’efficacité du traitement.

En cas de situations particulièrement difficiles et toujours en accord avec le médecin traitant du résident concerné, nous faisons appel à l’Equipe mobile de soins palliatifs du Réseau Nord-Broye pour demander des conseils.

Nous avons formé le personnel soignant à l’utilisation des échelles de mesure de la douleur.

Améliorer la prise en charge de la douleur améliore la qualité de vie des résidents. Améliorer la prise en charge ne veut pas dire supprimer systématiquement la douleur dans le 100 % des cas.


Haut de Page